Les devoirs, de l’école à la maison

Dans notre série sur la rentrée, nous ne pouvions passer outre la question épineuse des devoirs et de leur gestion par les enfants et leurs parents. Nous sommes donc allés chercher les principaux concernés et leur ressenti sur la question.

Source de l’image : csdn.qc.ca

Source de l’image : csdn.qc.ca

Nous avons posé les questions suivantes à des enfants de notre entourage :

Quelles sont tes matières préférées ?
Est-ce que tu aimes faire des devoirs ? En as-tu beaucoup ?
Qui est-ce qui t’aide pour faire tes devoirs?
Qu’est ce que tu veux faire plus tard ?

Benjamin, habite à Beaconsfield. Il a 8 ans et fréquence l’école Marguerite-Bourgeoys en 3e année. Ses professeurs préférés jusqu’ici ont été Mme Isabelle en 2e année et M.Stéphane son professeur d’éducation physique.

Il n’aime pas particulièrement faire ses devoirs, il leur consacre environ 10 minutes par soir avec l’aide de sa mère.

Lorsqu’il sera grand il désire être photographe (pour photographier des animaux).

***

Son frère, Louis-Simon a 10 and et fréquente aussi l’école Marguerite-Bourgeoys mais en 5e année. Ses professeurs préférés sont: Mme Francine (cette année) ainsi que Mme Christine en 1e et Mme Annick (éducation physique).

Il aime bien l’école ainsi que les devoirs, il consacre à ceux-ci 15 minutes par jour et les révise avec sa maman ou son grand-père.

Il désire devenir architecte ou ingénieur pour construire des maisons

Source de l’image : gestionscolaire.blogspot.com

Source de l’image : gestionscolaire.blogspot.com

Clara est en 4ème année et fréquente l’école Alfred-Pellan  de Laval. Ses professeurs préférés sont Nathalie, la professeure de 2e année, Hughes, le professeur de Musique, Alain, le professeur d’éducation physique, Josée, la professeure de 3e année, Brigitte, la professeure de 4e année… TOUS !

Est-ce que tu aimes faire des devoirs ?
NON !

En as-tu beaucoup ?
OUI !

Qui est-ce qui t’aide ?
Cette année je fais mes devoirs seule quand j’ai besoin d’aide c’est surtout maman qui m’aide mais aussi un peu papa.

Qu’est ce que tu veux faire plus tard ?
Styliste, mais c’est très incertain. Je ne sais pas encore.

***

Son frère, Émile est en 1ère année et fréquente l’école Alfred-Pellan  de Laval. Ses professeurs préférés sont France la professeure de maternelle, Jocelyn, la professeure de 1ère année, et comme sa sœur, Hughes, le professeur de Musique, Alain, le professeur d’éducation physique.

Est-ce que tu aimes faire des devoirs ?
NON!

En as-tu beaucoup ?
OUI !

Qui est-ce qui t’aide ?
Surtout maman mais aussi un peu papa.

Qu’est ce que tu veux faire plus tard ?
Policier, mais c’est vraiment pas certain. En fait je voudrais avoir de l’argent mais rien faire comme travail…

On l’aura compris, ces chers têtes blondes adorent leurs professeurs mais beaucoup moins les devoirs qu’ils pourraient donner…

Gérer les devoirs au quotidien

Source de l’image : yoopa.ca

Source de l’image : yoopa.ca

Évoquer les devoirs est parfois synonyme d’angoisse et de sueurs froides, aussi, pour relativiser nous vous invitons à consulter le dossier très complet de Coup de Pouce qui répond aux questionnements des parents sur tous les sujets.

Pour leur faire écho, nous ajouterons que les devoirs peuvent être un moment privilégié où vous passez un moment en tête à tête avec votre enfant. Certes, la fatigue de la journée ou le stress des blocages de l’enfant viennent parfois jouer les troubles fêtes… Mais, avec force encouragements, bien installés sur un bureau dans sa chambre, avec humour et du calme, avec maman ou papa ou les grands parents, le moment des devoirs peut devenir agréable !

Un moment privilégié

Le temps des devoirs peut devenir un rituel : il doit pour cela ne pas être trop long et jouer sur le plan des leçons mais aussi celui des exercices à faire. La leçon doit être comprise pour que les exercices soient corrects. Mais, parfois, l’un l’emporte sur l’autre, justement il s’agit de varier les apprentissages et de travailler la mémoire, l’écriture et la lecture différemment.

Il est conseillé de choisir de travailler dans une pièce calme, de préférence la chambre de l’enfant. Ainsi, le bureau, bien éclairé, libre de tout encombrement, au calme, est préférable à la cuisine ou au salon, bruyants et sources de distraction, avec les frères et sœurs qui vaquent à leurs occupations.

Enfin, il faut garder en tête que les devoirs rallongent la longueur de la journée, que la concentration des turbulents peut être mené à rude épreuve, aussi, l’humour et la décontraction peuvent être vos meilleurs alliés dans le succès de ce moment quotidien ! Voici, par ailleurs, une ressource intéressante parue dans la revue Vie Pédagogique.

Et vous comment vivez vous les devoirs à la maison ?

Popularity: 6% [?]

Aucun article relatif.

Add a comment